Interlude : L’histoire vue de la pixie

Par le 15 décembre 2010 | Tome III : Massacre à Hook Mountain | Aucun commentaire

Yap s’inquiétait. Cela faisait déjà deux jours qu’ils étaient partis dans le grand néant rejoindre la demeure du seigneur vampire. Ils auraient dû revenir si tout s’était bien passé … Il décida d’envoyer sa luciole à nouveau à travers le portail entre les mondes, peut-être étaient-ils tout simplement perdus ?

Quand la luciole, revint raconter à Yap ce qu’elle avait vu, son moral s’effondra et il passa une journée entière à pleurer sur son sort, celui de sa maitresse, et celui de la forêt toute entière. Après s’être lamenté, il se souvint que les humains pendus-vivants de l’autre côté avait essayé de l’aider et qu’il allait au moins faire de même pour les libérer de leur souffrance éternelle. Il métamorphosa légèrement la luciole et lui donna les instructions …

Les cadavres vivants de ces vaillants humains (au sens large), ressortirent du portail brumeux, et s’effondrèrent enfin morts, un rictus apaisé sur leurs visages. Yap avait réussi, il était content. Il trouva et appela un ours pour veiller sur les cadavres, et décida de retourner dans le fort se renseigner sur les rites funéraires que ces puissants héros auraient souhaités. Il n’a guère de connaissances humaines. Néanmoins, il sait que les puissants druides savent utiliser la magie de la réincarnation …

C’est ainsi que trois jours après leur départ environ, Yap revient frapper aux portes de Fort Rannick avec une bien triste nouvelle … Il raconte tout cela à Tradek et Emerald, et se propose de les amener auprès de leurs camarades dès le lendemain.

Répondre

XHTML : Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>