Partis demander l’invitation au bal qu’avait reçu un certain Lord Ektur Malakor, vampire de son état, nos valeureux héros ont fort mal abordé le sujet. En pénétrant chez lui par effraction puis en refusant obstinément de lui donner le nom de la pixie, ils l’ont contraint à mettre ses menaces à exécution : les tuer puis les pendre au sommet du manoir avec leurs tripes …

(suite…)

Après avoir défait Barl « briseur d’os » et ainsi avoir fait capoter le projet de destruction du grand barrage, nos héros ont appris que d’autres géants de pierres s’apprêtaient à mener une attaque, sous les ordre du général Mokmurian. De retour à Fort Rannick, Yap, une pixie, leur apprend que la nymphe Myrianna est devenue mauvaise suite aux tortures infligées par les trois sorcières Briselda, Gretalga, et Larastine. Yap précise que pour aller au bal masqué, il faudra une invitation, or il ne connait qu’une seule personne dans le coin qui serait invité, Lord Ektur Malakor. Cet « ancien humain » serait probablement transformé en vampire, après une vie où il aurait semé la terreur dans les territoires Shoanti.

(suite…)

Devant la percée du groupe dans ses défenses, le géant de pierre nommé Barl « briseur d’os » a préféré capituler. Les aventuriers lui laissent donc la vie sauve et le questionnent pour en apprendre d’avantage sur ce qu’il se trame.

(suite…)

Le calme est revenu à Fort Rannick mais les bâtiments sont en piteux état, il y a beaucoup de travail de réparation, voire de renforcement à faire. Les aventuriers coordonnent les travaux et aident en fonction de leurs capacités. Dans le même temps, de fortes pluies incessantes détrempent la campagne et compliquent la tâche.

(suite…)

La réflexion menée plusieurs heures durant et l’étude du terrain menée en soutient ont permis aux aventuriers de pénétrer dans Fort Rannick par la petite porte. Tout ne s’est pas déroulé selon leurs plans initiaux mais le résultat est là : Lucrécia, qui était en fait une lamia, ne posera plus de problème. Mais les ogres sont encore en place, il y a fort à faire avant de les déloger.

(suite…)