04/03/4708 : Le fortin est tombé !

Par le 6 mars 2010 | Tome III : Massacre à Hook Mountain | Aucun commentaire

Après avoir résolu temporairement les problèmes de crimes et de corruption à Magnimar Les aventuriers ont pris quelques jours de repos afin de régler des affaires personnelles pour certains. Ils se sont retrouvés à l’enterrement de Nualia puis ont été contactés par Verine Ketel pour aller enquêter sur l’inquiétante absence de nouvelles d’un Fortin qui protège le pays des incursions d’ogres au Nord de Turtleback Ferry près de la Montagne du Crochet. Au cours de leur voyage, ils sont tombés sur une famille d’ogres consanguins dont le seul plaisir était de dévorer tout ce qui peut passer à côté de leur domaine, une ancienne ferme délabrée et truffée de pièges.

 

Un combat acharné

Après la disparition de Mamie Graul, Les aventuriers continuent à explorer la maison. Kara est toujours à l’extérieur et a pris de la hauteur afin d’avoir une vue d’ensemble et de surveiller les mouvements ennemis (notamment dans la grange). Mandoraleen et le reste du groupe montent à l’étage afin de poursuivre le nettoyage en règle. C’est alors qu’un hurlement fort désagréable retentit depuis l’extérieur du corps principal de la ferme où ils se trouvent. En haut de l’escalier, deux portes sont fermées. le guerrier défonce, à son habitude, la porte de droite. Quink y entre et fait une inspection rapide. Il s’agit d’un débarras. Mandoraleen en profite pour « ouvrir » la porte de gauche. C’est un petit dortoir. Les montants de lits sont ornés de crânes humains. Il y a aussi un grand coffre verrouillé. Tradek, Quink et Emerald entrent dans le débarras suivi par Glilia.

Kara s’est éloignée un peu de la grange en volant après avoir entendu une discussion entre la grosse ogresse qui semble être la mère et une voire deux voix d’ogres mâles. Elle tente de prévenir ses camarades en criant qu’ils vont tenter une incursion en dehors de la grange. Alors qu’elle fait le tour de la maison, l’ogresse incante un burning hand. Le guerrier redescend avec le ranger. Étrangement, le druide ne résiste pas à l’attrait irrésistible du coffre (un elfe n’éprouve pas ce genre de désir de cupidité en général, sauf Quink qui ne l’est qu’à moitié, et les nains, mais ça c’est un fait connu de tout le monde). Quink, évidemment, vient m’aider à l’ouvrir.  Les autres ressortent et se dirigent vers la grange pour combattre. Mandoraleen aperçoit des créatures difformes qui sortent de la grange pour échapper au sort lancé par la grosse sur le web de la grange. Kara voit la mère qui pousse une troisième créature à sortir et lui envoie des missiles magiques. Pendant ce temps, les deux derniers ouvrent le coffre qui n’est pas piégé …

Le guerrier ayant conservé sa taille de géant se met à portée pour atteindre celui des deux qui a une grosse main difforme avec de longs doigts. Le ranger va directement au corps-à-corps. Mamie Graul s’oriente vers la magicienne qui échappe à un hold person. le prêtre rejoint enfin le groupe au combat. Pendant ce temps, le couvercle du coffre est vraiment lourd et la tentative des deux compères échoue.

La seconde créature frappe l’ours et le blesse. Mandoraleen met une grosse baffe à « Longs-doigts » qui s’écroule. Tradek se déplace et se prend un coup de l’autre ogre. Kara est aveuglée par la grosse ogresse et est forcée de se poser au sol, désorientée. Quink et Emerald lâchent enfin leur coffre à contre-cœur et sortent aider leurs camarades. Mandoraleen touche la seconde créature qui était au contact avec Tradek. Ce dernier profite qu’elle est sonnée pour porter trois coups magistraux qui la pulvérise. L’adamantine a scellé son destin ! La troisième créature au contact de l’ours frappe. Mamie Graul lance un rayon d’affaiblissement au guerrier qui rate son jet de fortitude. Il se dirige au contact de la troisième créature. Quink et Emerald ne sont pas encore à portée.

Mamie Graull invoque un monstre qui s’écroule raide mort aussitôt arrivé suite à l’attaque portée par TradekMandoraleen fonce sur l’ogresse mais rate sont attaque à cause des sorts qu’elle s’est lancés. Emerald commence à flécher alors que Quink réfléchit à la stratégie qu’il va employer.

Il faudra toute la puissance des deux combattants et le soutient du prêtre pour que Tradek porte le coup final. Elle s’effondre dans un horrible gargouillis et son corps adipeux s’affaisse puis roule sur le côté. Quink, toujours attiré par ce qui brille, se précipite pour la fouiller. Mais ses narines sont vites attaquées par l’odeur acre qu’elle dégage et il se met à vomir. Mandoraleen et Tradek déblaient la prote barricadée et parviennent à ouvrir la porte du fond qui donne sur une pièce remplie de gigantesques toiles d’araignées. Des cages sont occupées par trois humains en piteux état. L’ours retrouve son maître. Alors que le groupe s’avance, une gigantesque araignée se jette sur Glilia et le mord. Il tombe inconscient.

Le nouveau combat est engagé, Kara lance un Enlarge Person sur Tradek, et pour la première fois de sa vie le nain voit les choses par le haut … Toujours aveugle, la magicienne préfère reculer. Les frappeurs assènent de violents coups à l’araignée qui succombe en très peu de temps. Emerald soigne Glilia qui soigne le groupe à son tour en prenant soin d’inclure les prisonniers dans l’aire d’effet. Le ménage est fait !

 

 

L’histoire des prisonniers : la chute du fort

Les trois prisonniers sauvés sont en fait trois membres des flèches noires. Il s’agit de :

  • Jakardros Sovark, le ranger avec l’ours, commandant en second du Fort
  • Kaven Windstrike
  • Vale Temros

 

Voici tout ce qu’ils peuvent dire vu leur état :

Le Fort Rannick est tombé suite à l’attaque massive d’une cinquantaine d’ogres du Nord. Le chef de la garnison a été capturé et beaucoup de nos frêres d’armes sont morts en essayant de reprendre le fort. Un petit nombre d’entre nous ont tenté d’aller chercher de l’aide et de porter un message à Magnimar mais nous sommes alors tombés sur cette famille d’ogre qui nous a capturés. Nous somme probablement les seuls survivants …

Les aventuriers reviennent à Turtleback Ferry en portant les blessés. Ils les laissent au dispensaire afin qu’ils puissent y être soignés. puis ils décident de repartir le lendemain fouiller et purifier le site des Grauls par un bon feu en règle. Le groupe y passe deux jours et une nuit, dormant sous les tentes dans la clairière. Il pleut fortement et Quink s’aperçoit que sa tente est percée …

Le nettoyage terminé, la troupe se remet en route vers Fort Rannick. À l’approche, il apparaît plus sage que le druide se transforme en aigle pour aller observer ce qu’il s’y passe. Il  s’envole donc non sans avoir honoré la tête de Quink comme il se doit. Arrivé sur place il fait un tour de façon très précautionneuse. Le Fort est toujours occupé et neufs ogres vaquent à leurs affaires dans la cour.

Les aventuriers pensent qu’il serait tout indiqué de profiter du savoir des flèches noires retrouvés pour en apprendre un peu plus sur les lieux et déterminer la meilleure façon de régler cette affaire. Ils rentrent donc en ville et le lendemain Jakardros leur fournit un plan détaillé du fort avec les accès secrets. Il semble qu’il y ait des lézards « électriques » dans une grotte. Peut-être les héros pourront-ils les utiliser à leurs fins … Apparemment, le chef des ogres s’appelle Shagratt.

Le groupe prend la décision d’envoyer une missive urgente à Magnimar.

Alors que les intrépides héros sont à l’auberge en train de discuter, Mandoraleen et Tradek voient la marque de Sihédron tatouée sur l’un des habitants de la ville. Il s’agit d’un palefrenier répondant au nom de Karl Wadrick. Le voleur décide de le suivre comme il sait le faire, de façon discrète. Le maire vient les voir dans la soirée pour leur demander ce qu’ils comptent faire. C’est un prêtre d’Erastil, dieu de la chasse, de la pêche, de la nature et de la famille. La discussion s’oriente vers la barge coulée et ils en viennent à lui poser des questions sur l’accident. Ce dernier leur décrit la tenancière comme une belle femme rousse. Elle répond à la description de la femme rousse qui faisait « marquer » les clients au Mignon Minou à Sandpoint.

Pendant la phase de réflexion, le groupe passe quelques jours à diverses occupations afin de faire avancer l’enquête. Nos amis cherchent à comprendre ce qui a pu pousser des ogres qui sont à la base des clans désorganisés à s’unir pour attaquer une telle place forte. Cela leur rappelle étrangement l’union des tribus de gobelins qui ont attaqués Sandpoint. Quink enquête sur les activités du palefrenier mais ne découvre rien de suspect. Il visite la maison en son absence mais n’y découvre rien. Les aventuriers font le tour de la ville pour préparer une éventuelle retraite des habitants. Glilia et Emerald plongent pour inspecter l’épave du paradis. Ils ne découvrent aucun indice mais remonte avec 50 pièces d’or.

Enfin, le groupe passe deux journées de plus à finir le travail de purification de la ferme des Graul. Le druide profite de la faible distance avec le fort pour retourner observer les activités du fort sous la forme d’un aigle. Il reste la journée sur place et revient le soir. Voici le compte rendu de ses observations :

  • Plusieurs groupes d’ogres se relaient en permanence pour monter la garde.
  • Leur chef Shagratt mesure environ 4,50 m de haut.

Puis le groupe retourne à Turtleback Ferry.

Répondre

XHTML : Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>