23/02/4708 : Des ogres infréquentables

Par le 13 février 2010 | Tome III : Massacre à Hook Mountain | Aucun commentaire

Au bout de deux mois, Le 23 février 4708, les aventuriers reçoivent un message de Verine Ketel sollicitant un entretien. On leur expose que la ville de Magnimar aimerait leur confier une mission « dans leurs cordes » : La ville n’a pas eu de récent contact avec son plus lointain avant-poste, le Fort Rannick, près des montagnes du crochet et de la ville de Turtleback Ferry. Les gardes de là-bas, les flèches noires, sont des soldats ayant l’habitude de vivre reclus mais un si long silence est inhabituel. Il y a environ 20 jours de voyage à cheval, mais 10 par bateau. Pour cette mission la ville leur propose 300 pièces d’or par personne.

De son passage dans l’armée de Magnimar, Mandoraleen connait Vale Temros, l’un des membres des flèches noires.

Avant de partir, Mandoraleen et Kara acceptent d’entrer dans l’organisation Pathfinder. Ils sont alors conviés au manoir dont la bibliothèque est très bien fournie. Ils y font connaissance avec deux autres membres : Alnia Gorengal, une exploratrice d’origine chelish qui organise une expédition pour aller cartographier les anciennes ruines dans les Mushfens (un immense marécage au sud-est de Magnimar, moitié de la largeur du continent) et Joadrick Hemurle qui organise une expédition vers les montagnes de Malgorian. Ils leur font visiter le manoir et la ménagerie du seigneur maire. S’y trouvent un basilik empaillé dont les yeux sont séparés du corps, l’œuf viable mais non éclos d’un dragon millénaire et prince Mandali, un gorille dressé de 4m50 de haut, impressionnant.

Le guerrier et la magicienne trouvent quelques informations sur Turtleback Ferry dans un livre qui raconte la dure vie en montagne et parle des flèches noires : une organisation qui n’hésite pas à recruter des criminels sans les questionner sur leur passé à partir du moment où ils acceptent de travailler pour l’organisation. Le commandant de Fort Rannick est le Capitaine Bedden. Nos deux compères ont aussi la possibilité d’acheter un wayfinder, une sorte de boussole qui peut aussi faire un light à volonté, pour 500 pièces d’or. Mandoraleen en prend un.

Le groupe accepte la mission de Verine Ketel, qui accepte de nous fournir deux mules pour porter notre matériel.

 

En chemin vers le fort

Enfin prêts, Les aventuriers partent vers Turtleback ferry par la rivière Yondabakari. Ils arrivent sans encombre le 3 mars 4708, après 10 jours de voyage. La ville porte bien son nom car ils voient deux ferries sculptés dans des carcasses de tortues géantes. Ils ne resteront qu’une nuit et partiront demain à l’aube vers Fort Rannick. On leur apprend que quelques hommes sont partis il y a une semaine vers le fort pour savoir ce qu’il s’y passe et n’ont plus donné signe de vie. Cela fait 2 mois que le fort n’a plus donné de nouvelles.

La magicienne profite de ce cours passage pour rendre visite à de vieux amis établis ici.

La ville semble très calme, tout ferme très tôt. On leur explique que c’est ainsi depuis que le « paradis » a brûlé. C’était un établissement de détente flottant, bref, un bordel doublé d’un casino. Il était tenu par une femme respectable nommée « langue de velours » qui fait partie des victimes de l’accident.

Le fort étant plus haut dans la montagne, le groupe s’équipe avant de partir. Nos amis laisseront leurs chevaux en ville et partiront à pied avec les mules pour les 15 heures qui les séparent du fort. Quink dit que c’est inutile de prendre des mules car c’est habituellement Tradek qui porte sa tente, les autres les laissent s’expliquer entre eux.

 

Une aide bienvenue

En chemin, Emerald entend un bruit ressemblant au cri d’un animal en souffrance. Il envoie son couguar et prévient ses camarades en montrant la direction. Le couguar revient et fait comprendre au druide qu’il a vu un ours dont la patte est prise dans un piège. Le druide va aider l’animal, Quink est déjà sur place, caché. Le druide perçoit des aboiements au loin, voit Quink caché et comprend que l’ours l’a remarqué et semble se diriger vers lui avant d’être arrêté par le piège qui le retient. Emerald comprend que cet ours est un familier au même titre que son couguar. L’ours lui indique être chassé par un « gros pas beau » et ses chiens. Le druide appelle ses camarades pour venir à l’aide de l’ours. D’après l’animal, ils sont nombreux et ont capturé son maitre Jakardros Sovark. Tradek aide Emerald à libérer l’ours.

Quelques secondes plus tard, les chiens sont là. Le druide lance un entangle pour les ralentir. Le guerrier attaque le premier. Trois chiens sont immobilisés, deux sont ralentis. Le guerrier en bloque un des deux, Quink le finit. Le deuxième se dirige vers l’ours et est attaqué par le couguar. Mandoraleen attaque et tue le deuxième chien. L’ours n’est pas encore libéré. Mandoraleen s’avance vers les chiens et se retrouve pris dans l’entangle du druide. Il parvient quand même à tuer un troisième chien. La belle elfe attend le maître des chiens avec sa baguette de missiles magiques

C’est à ce moment là qu’arrive une créature humanoïde accompagnée d’un chien qui semble plus costaud que les autres. Mandoraleen abat un quatrième chien et se recule pour sortir de la zone. Kara s’approche pour tenter de reconnaitre la créature qui s’avance mais ne parvient pas à savoir ce que ça peut être. La créature parle mais personne ne comprend, son chien se jette sur le guerrier. L’humanoïde projette son pieu sur Mandoraleen mais rate. Le guerrier abat le dernier chien normal. Kara entame les hostilités sur le nouvel arrivant : trois missiles magiques partent. Le guerrier attaque le chien de la créature, Quink est de nouveau invisible et n’a rien fait depuis quelques secondes. Tradek et Emerald s’acharnent toujours sur le piège. Trois nouveaux missiles. La créature frappe violemment Mandoraleen en continuant de parler. Celui-ci riposte avec fougue. Encore trois missiles partent dans sa direction. Quink prend la créature en tenaille et lui assène un joli coup. Celle-ci riposte violemment : deux coups sur Quink et un sur Mandoraleen. Le guerrier abat le monstre et nos deux amis parviennent enfin à libérer l’ours. Il ne reste plus au guerrier qu’à finir le chien, simple formalité.

Le calme revenu, Quink fouille la créature. L’ours indique que son maître est retenu prisonnier dans une maison habitée par d’autres créatures du même type, à environ 600 mètres d’ici. Il dit avoir réussi à s’enfuir et être traqué depuis. Ils auraient été capturés après l’attaque du fort. Il y a environ cinq créatures sur place.

Transformé en aigle régional, Emerald s’élève dans les airs, laisse négligemment tomber une fiente sur Quink (un léger différend apparemment) et aperçoit une ferme un peu plus loin. Il y voit des morceaux de membres, de cuirs, des restes semblant humains. Il distingue aussi deux créatures à l’extérieur, deux autres à l’intérieur. Une fumée s’échappe d’une cheminée et diffuse une odeur pestilentielle. Il distingue un lit immense sur lequel repose une créature démesurément grosse, les corps de trois hommes démembrés, la bouche cousue. Trois autres créatures se trouvent dans la grange. Charmant ! Il revient vers nous. Ce qu’il a vu est tellement atroce qu’il en est tout retourné. Il est probable que les malformations de ces êtres soient dues à une sorte de consanguinité et qu’ils consomment de la chair humaine.

En y réfléchissant, ces créatures sont probablement des ogres, mais difformes.

 

Éradication de l’horreur

Les héros élaborent un plan d’attaque :

  • Mandoraleen : enlarge, bull strength, barkskin, prayer.
  • Tradek : bull strength, aid, protection from evil, prayer
  • Emerald : prayer
  • Glilia : shield of faith, protection from evil, prayer
  • Kara : mage armor, fly, prayer

En arrivant, la magicienne lance une lightning sur les deux à l’extérieur puis un web pour bloquer ceux dans la grange. Ensuite une fireball pour avoir ceux qui sortent. Mandoraleen se rue au contact, Emerald lance un plant growth devant la porte de la grange et les autres font ce qu’ils peuvent en fonction de ce qu’il se passe.

Forts de ce plan, Nos amis approchent de la ferme. Le guerrier se rue au combat alors que la magicienne s’élève dans les airs et se positionne pour être dans l’alignement pour la lightning. Mais son positionnement n’est pas parfait car le vol déstabilise et elle ne peut en avoir qu’un. Il évite l’éclair avec maestria et ne se prend pas de dégâts. En courant, Mandoraleen lance le pieu qu’il a récupéré du précédent combat et touche la créature qui se rue sur lui. Celle-ci le percute et le renverse. Emerald lance son sort de plant growth alors que Kara se retourne pour lancer quelques missiles magiques. Les autres se positionnent. Le guerrier se relève et se prend une attaque d’opportunité bien placée. Il répond d’un coup puissant. Tradek se place et assène un critique. La créature rate le guerrier, frappe le ranger et rate le guerrier une deuxième fois. Ces créatures sembles puissantes physiquement, leurs coups font mal. Mais elles ne sont pas très protégées et les deux premiers s’écroulent finalement assez vite.

Kara profite de son vol pour faire un tour. Elle voit deux créatures qui tentent de déchirer le web bloquant la porte de la grange. Elle continue par un tour de la maison en regardant par les fenêtres. Le guerrier teste sa nouvelle force et défonce la porte de la ferme. Il n’évite pas les pièges qui la protégeaient à l’intérieur : des lames pour lui couper les pieds et des os taillés pour l’empaler. Il voit une peau d’ours, une sorte de couche faite d’os et de diverses peaux, certaines humaines. La magicienne continue son tour mais ne parvient pas à voir grand chose par les fenêtres qui sont très sales. Mandoraleen s’avance seul dans la maison mais est bientôt rejoint par le reste du groupe. Ils avancent à l’intérieur. Tradek déclenche un piège, le sol se dérobe et l’entraine avec Glilia et Quink. Il n’y a que trois mètres de chute mais des pieux empoisonnés les reçoivent en bas. Ils se retrouvent dans une grande salle humide et puante, avec de l’eau stagnante de la moisissure et des champignons. En continuant son tour, Kara voit deux créatures dans une pièce qui paraissent accroupies ; elle lance une fireball par la fenêtre, les deux s’écroulent. Elle s’aperçoit alors que c’étaient des « enfants ».

Le druide à lancé une corde aux trois malheureux qui sont tombés. Une voix féminine gutturale retentit à l’intérieur. Au même moment une créature différente, encore plus difforme émerge de la fange emplissant la pièce et fonce sur eux. Glilia se relève et préfère rester en bas plutôt que de faire une cible facile en grimpant. Emerald fait apparaitre une sphère de feu en bas. Le nain se relève, fait un pas et constate que ça glisse trop pour continuer. Glilia veut s’avancer pour redonner de la force au ranger mais ne parvient à faire qu’un pas, trop peu pour le sort. La flaming sphere fait très mal à la créature qui frappe le nain. La bataille fait rage mais le ranger abat la créature. Ils tentent tous les trois de remonter, ce qui est facile pour le voleur et plus délicat pour les deux autres.

Venant d’atterrir pour entrer dans la maison, Kara jette un œil dehors et constate que les deux (ou trois ?) créatures dans la grange sont parvenues à briser suffisamment le web pour sortir. Elles ne sortent cependant pas et la fixent. La magicienne se positionne alors devant elles, à bonne distance, pour pouvoir les assaisonner de missiles au cas où.

Le guerrier s’acharne sur une des créatures difforme zombiesque qui vient d’apparaitre sur le seuil d’une porte intérieure et l’abat, elle avait été blessée par la sphère de feu du druide puis soignée par un burst du prêtre. Une autre créature zombiesque s’est avancée dans la sphère de feu et se prend des dégâts. Un nouveau combat fait rage dans le couloir. La voix féminine gutturale s’arrête. Le guerrier abat la créature.

L’une des créatures surveillée par la magicienne s’excite, elle reçoit alors trois missiles magiques. L’ours les ayant entendues, il fonce dans leur direction. Sans doute aussi parce qu’il a senti la présence de son maître dans la grange. Mandoraleen a ouvert la dernière porte à l’intérieur, la créature démesurément grosse l’attend en flottant dans la pièce. Elle ordonne alors à une troisième créature zombiesque et à un crapaud géant d’attaquer. Le guerrier se défend comme il sait le faire. « Big mama » fait jaillir un rayon d’une baguette vers Quink qui perd de la force (c’est un ray of unfeeblement). La créature zombiesque s’écroule sous les coups de Mandoraleen qui se rapproche ensuite de la mère. Le druide parvient à annuler le vol de la mère qui s’écroule lamentablement au sol. Quink se traine hors de sa vue. Elle utilise une autre baguette sur le nain et le blesse. C’est probablement lié au vampirisme car cela la soigne (vampiric touch). Le crapaud lèche le cou du guerrier et y dépose un acide persistant. Le guerrier abat la mère suite à plusieurs coups bien placés puis c’est au tour de Quink qui tue le crapaud.

Voyant cela Kara redécolle vers la grange. Ne voyant rien de spécial elle prend de la hauteur pour avoir une vue d’ensemble. L’ours est à l’extérieur de la grange et semble attendre. Les créatures ne sont pas dans son champ de vision et elle ne peut dire si elles sont sorties de la grange ou pas …

Répondre

XHTML : Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>